casquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Verbe 1) Dénominal de casque.
(Verbe 2) De l'italien cascare (« tomber (dans le piège) ») dont est aussi issu cascade.

Verbe 1 [modifier]

casquer \kas.ke\ intransitif et transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se casquer)

  1. Recouvrir d'un casque.
    • Ils sont arrivés casqués et cagoulés, j'ai eu une de ces peurs !
  2. (Pronominal) Mettre un casque.
  3. (Pronominal) (Par extension) Se couvrir la tête à la manière d'un casque.
    • Elle s'était casquée d'une espèce de coiffe de nonne qui recouvrait entièrement ses cheveux.

Traductions[modifier]

Verbe 2[modifier]

casquer \kas.ke\ intransitif et transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Argot) Payer (souvent une grosse somme), faire les frais de quelque chose.
    • Pour cela, il me faut casquer ; mais, vois-tu, il faut savoir donner un billet de mille pour travailler en maître. — (Yves Guyot, La Prostitution, 1882)
    • Ainsi, grâce à Robert, pouvait-elle, au seuil de la cinquantaine (d’aucuns disaient de la soixantaine) éblouir chaque table où elle allait dîner, chaque soirée où elle paraissait, d’un luxe inouï sans avoir besoin d’avoir comme autrefois un « ami » qui maintenant n’eût plus casqué, voire marché. — (Marcel Proust, Albertine disparue, in À la recherche du temps perdu, t. IV, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1989, p. 263)
    • Et une fois de plus, c'est le contribuable qui casque.

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]