casser la baraque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de casser et de baraque.

Locution verbale [modifier le wikicode]

casser la baraque \ka.se la ba.ʁak\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de casser)

  1. Avoir un gros succès, déchaîner l’enthousiasme.
    • Hier soir, avec mon groupe, on a cassé la baraque !
    • – […] J’ai plus de tubes à mon palmarès qu’une entreprise de plomberie. Le dernier casse la baraque, vous savez ? “T’es sain, Tessin, tes seins sont saints*”, c’est de moi ! Il dégueule de tous les juke-boxes. — (Frédéric Dard, Moi, vous me connaissez ?, Fleuve noir, Paris, 1971)
  2. Faire échouer une entreprise.
    • Norm est un trouduc. Norm est une fiotte. Il s'arrêta, se demandant quelle était la différence. Eh bien, un trouduc était un connard vraiment imbitable, et une fiotte un taré qui avait la trouille de son ombre, et tellement peur de faire quoi que ce soit qu'il était toujours à casser la baraque à tout le monde. — (Mary McGarry Morris, Mélodie du temps ordinaire, traduit de l'américain par Daniel Bismuth, Belfond, 2015)

Variantes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]