castrateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De « castrer » avec le suffixe « -ateur » (idée d'acteur ou d'agent).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin castrateur
\kas.tʁa.tœʁ\

castrateurs
\kas.tʁa.tœʁ\
Féminin castratrice
\kas.tʁa.tʁis\
castratrices
\kas.tʁa.tʁis\

castrateur \kas.tʁa.tœʁ\ masculin

  1. Qui castre, qui châtre.
    • De nos jours, les transsexuels sont des individus ayant eu recours à la chirurgie castratrice pour ressembler à l'autre sexe qu'ils auraient voulu être anatomiquement et pensent être déjà mentalement. — (Alex Raffy, La théorie psychanalytique et l'enfant: Développement et temporalité, Éditions L'Harmattan, 2010)
  2. (Psychologie) Qui va engendrer un complexe de castration.
  3. (Figuré) Qualifie une personne trop autoritaire soumettant une autre personne à sa volonté.
    • Autoritaire, castratrice et manipulatrice, elle avait encastré, son fils dans un schéma de soumission. — (Odette Verhooste, L'âme en charpie, Publibook, 2004)

Notes[modifier le wikicode]

Le substantif est châtreur.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
castrateur castrateurs
\kas.tʁa.tœʁ\

castrateur \kas.tʁa.tœʁ\ masculin

  1. Personne qui va déclencher le complexe de castration.
    • Dans son œuvre, c'est le fils qui désire le père et c'est la mère qui assume le rôle de castrateur. — (David Coad, Prophète dans le désert, Presses Univ. Septentrion, 1997)
  2. (Figuré) Personne trop autoritaire soumettant une autre personne à sa volonté.
    • Napoléon Bonaparte, le castrateur des républicains avait encore frappé. — (Frantz Grava, Le Cri de la Gwadloup à l'Union européenne, Éditions Publibook, 2004)

Traductions[modifier le wikicode]