catiche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

du latin tardif casticia, d’une origine inconnue pour sa première définition. La présence de l’s dans la forme ancienne distingue ce mot de quatir qui a voulu dire cacher, se tapir, valable pour la troisième définition.

Notes[modifier le wikicode]

  • (XIIIe siècle) Les castiches des ponts ki sunt à Amiens seur le [la] riviere de Somme. (Du Cange, Glossarium mediae et infimae latinitatis casticia.)
  • Li maire et li esquevin d’Amiens pueent et porront dès ore en avant castichier ou faire castichier et refaire le [la] castiche dès l’entrée du pont du kay. (Du Cange, ib.)
  • (XIVe siècle) Un pont de grez ou de pierre, descendant à le [la] castiche, par laquelle on va de Bassecoin as prez des dits religieux. (Du Cange, ib.)
  • (XVe siècle) Sera tenu le dit fermier de retenir bien et souffisamment les castices de le [la] riviere, depuis Bonnay jusques à Corbie. (Du Cange, ib.)
  • Retenir et reparer les chaussées et cathiches estans autour et à l’environ du pays. (Du Cange, ib.)
  • Li tors estoit faélé de lius en lius et ele quatis delés l'un des pilers (B. de Roquefort, ib.)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
catiche catiches
\ka.tiʃ\

catiche \ka.tiʃ\ féminin

  1. (Chasse) Trou où se cachent les loutres et les autres amphibies, sur les bords des rivières et des étangs.
  2. Chaussée, digue, mur bordant une rivière.
  3. Typologie particulière d'ancienne carrière de craie souterraine typique des villes du sud de Lille, où l'exploitation se fait par un puits s'élargissant en descendant, donnant à la cavité finie une forme de bouteille.

Synonymes[modifier le wikicode]

Ancienne carrière de craie

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]