caudillo

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) De l’espagnol caudillo.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caudillo caudillos
\kaw.di.jo\

caudillo \kaw.di.jo\ masculin

  1. (Politique) Dictateur militaire ou politique qui a pris le pouvoir en Amérique latine ou en Espagne.
    • Le caudillo Franco.
    • Ángel Vicente Peñaloza, surnommé El Chacho, (1798-1863) était un caudillo et chef militaire fédéraliste, un des derniers chefs de cette tendance politique à s’être soulevé. — (François d’Alteroche, Des Monts d’Aubrac au cœur des Andes: Semeur d'espérance, 50 ans en Amérique Latine, 2012)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • caudillo sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’espagnol caudillo.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caudillo
\kɔː.ˈdiː.ljəʊ\
caudillos
\kɔː.ˈdiː.ljəʊz\

caudillo \kɔː.ˈdiː.ljəʊ\

  1. (Politique) Caudillo.

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin capitellum (« tête »), diminutif de caput → voir chef en français.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
caudillo
\kau̯.ˈdi.ʎo\
caudillos
\kau̯.ˈdi.ʎos\

caudillo \kau̯.ˈdi.ʎo\, \kau̯.ˈdi.jo\ masculin

  1. (Politique) Caudillo.
  2. Chef militaire.
    • En la Historia Argentina del siglo XIX, se llamó caudillos a los distintos jefes de los ejércitos de las provincias argentinas, que combatían entre sí, y en particular a los que enfrentaron el centralismo de los gobiernos de Buenos Aires.
      Dans l’histoire de l’Argentine du XIXe siècle, l’on nomme caudillos les différents chefs des armées des provinces argentines qui s’affrontaient, en particulier celles qui se sont battues contre la centralisation des gouvernements de Buenos Aires.

Dérivés[modifier le wikicode]