caverneux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle)[1] Du latin cavernosus[2], de caverna (« caverne »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin caverneux
\ka.vɛʁ.nø\
Féminin caverneuse
\ka.vɛʁ.nøz\
caverneuses
\ka.vɛʁ.nøz\

caverneux \ka.vɛʁ.nø\

  1. Où il y a des cavernes.
    • Pays caverneux. — Montagnes caverneuses.
  2. (Figuré) Qualifie une voix sourde, profonde.
    • L'accueil était plutôt lugubre : un employé au teint pâle revêtu d'un couvre-tout gris et dont le prénom devait être Urgel, comme dans Urgel Bourgie, demandait à la personne la raison de sa visite et la dirigeait généralement vers l'escalier menant à la morgue, en disant tout simplement sur un ton caverneux : « C'est en bas ». — (Robert Côté, Ma guerre contre le FLQ, Éditions Trait d'union, 2003, p. 172)
  3. (Anatomie) Qui a de petites cavités ou cellules, comme une éponge.
    • Tissu caverneux. — Les sinus caverneux de la dure-mère.
    • Les scories du premier décrassage sont les plus caverneuses. Elles retiennent souvent de la brasque enlevée à la sole, et quelques fragmens de paille carbonisée. — (M. H. Margerin, « Mémoire sur le traitement métallurgique du cuivre carbonaté et du cuivre oxidulé de Chessy », dans les Annales des mines, 2e série, vol. 7, Paris : chez Treuttel & Würtz, 1830, page 332)
  4. (Médecine) Qualifie le râle caractéristique qui se fait entendre dans un poumon creusé par la tuberculose.
    • Des sanglots et une toux rauque et caverneuse l’interrompirent et elle jeta à la figure de Jacques son mouchoir ensanglanté. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]