ce n’est pas la porte à côté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

ce n’est pas la porte à côté \sə n‿ɛ pɑ la pɔʁ.t‿a ko.te\

  1. (Familier) Ce n’est pas tout près ; c’est loin.
    • — Je vous aurais bien ramené à votre hôtel, mais je suis vraiment en retard et mon travail, ce n’est pas la porte à côté. Tiens, d’ailleurs, je crois que votre taxi est arrivé. — (Anthony Luc Douzet, Intégrale saga LA PORTE - Cycle I, p. 97)
    • Mais elle n'imaginait pas que le premier de la liste habitait si haut, sur le flanc est de Pacific Town. Edward l'avait avertie que ce n'était pas la porte à côté, mais elle avait voulu n'en faire qu'à sa tête. Elle le regrettait amèrement à présent. — (Alexis Aubenque, Le Secret de Stone Island, Éditions du Toucan, 2014, chap. 24)
    • (Variante)Au moment où il s'assied au volant de sa vieille Peugeot garée près de l'Opéra, à Paris, une jeune femme s’engouffre sur la banquette arrière, donne une adresse à Neuilly, qui n'est pas la porte à côté ; il essaie de discuter. — (Carolyn Fitz, Bernard Le Grelle, Les hommes préfèrent les myopes, Paris : LPM (Les Presses du Management), 1999, chap. 3)
    • (Par ellipse)Tous les inscrits ont rejoint, sauf deux... Et encore le premier est en Amérique... Tu parles ? C'est pas la porte à côté... Quels frais de voyage, lorsqu'il arrivera ! — (Bernard Prié, « Les trois Courbat’s », dans Les trois Courbat’s et divers contes de guerre du 141e R.I.T., Mont-de-Marsan : Éditions Jean-Lacoste, 1938)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]