château

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Château, chateau

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Xe siècle) Du moyen français chasteau, chastel, de l’ancien français chastel, castel (« petit château »), du latin castellum, diminutif de castrum (« camp ») puis, en latin médiéval, « citadelle ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
château châteaux
\ʃɑ.to\
Château médiéval (sens 1 et 2)
Château, domaine viticole (sens 5)
Château de navire (sens 6)
Armoiries avec un château (sens héraldique)

château \ʃɑ.to\ masculin

  1. Forteresse environnée de fossés et de gros murs flanqués de tours ou de bastions.
    • Château situé sur un rocher, sur une montagne.
    • Des châteaux forts.
    • Le château commandait la ville.
    • Le château de Vincennes.
    • Cet examen de la naissance des principautés territoriales en Francie occidentale, Espagne et Angleterre [au Xe siècle] est par ailleurs très révélateur, car à chaque fois apparaît le moyen militaire qui permet cette indépendance : le château. — (Rouche, Michel, Histoire du Moyen Âge - Tome I, Éditions Complexe, 2005)
  2. (Par extension) (Histoire) Habitation seigneuriale ou royale.
    • Il se retira dans son château.
    • Un vieux château.
    • Le château de Chambord.
    • Les châteaux de la Loire.
    • Le château de Versailles.
  3. (Par extension) (Arts) Toute maison de plaisance vaste et magnifique.
    • Il y a de beaux châteaux dans cette province.
    • La vie de château.
  4. (Familier) Grand cru de Bordeaux (dont le nom commence souvent par « château... »).
    • Boire un château.
  5. (Par métonymie) Exploitation viticole qui élabore son propre vin, en particulier dans le Bordelais.
  6. (Marine) Édifice surélevé placé à la poupe ou à la proue du navire.
    • Deux matelots, indifférents à la pluie, lavaient le plancher à grande eau ; de loin Dumont vit Bourgain longer le bastingage, contourner un câble mal lové, gagner l’escalier de fer et s’élever contre le château du navire — (Roger Bésus, La vie au sérieux, 1961)
  7. (Héraldique) Meuble représentant la bâtisse du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté sous la forme de deux tours liées par un mur. Si le nombre de tours change de l’ordinaire, on doit le blasonner. Quand il s’agit d'une représentation d'un château spécifique, cela doit être mentionné dans le blasonnement. Le château peut également être muni de donjon, porte, herse, toit, échauguettes, girouettes, bannières, etc.. À rapprocher de château-fort.
    • D’azur au château d’argent, ouvert de trois portes, posé sur une terrasse de sinople, qui est de la commune de Blangy-le-Château du Calvados → voir illustration « armoiries avec un château »

Variantes dialectales[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Méronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]