chédail

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1824) Du mot dialectal chédal (doublet de cheptel) avec remplacement du suffixe en -ail par polarisation avec bétail, du latin capitalis (« capital »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chédail chédails
\ʃe.daj\

chédail \ʃe.daj\ masculin

  1. (Suisse) Ensemble du matériel d’exploitation d’une ferme, par complémentarité avec le bétail.
    • Jadis, les artisans les plus sollicités par les agriculteurs, le maréchal-ferrant et le charron, se partageaient la construction et l'entretien du chédail. — (Louison Dutoit, Le courage de la terre : 1950-2000, une paysanne raconte, page 53, Editions d'en bas, 2003)
    • Eugène, dans l’un des villages voisins, était dans ce cas. Il avait quarante-cinq ans lorsqu’il dut se résoudre à faire sa mise de bétail et chédail. Ce fut un crève-coeur. — (Armand Maillard, Raconte encore, grand-père !, page 186 Editions La Sarine, 1998 - note : « mise » signifie ici « mise aux enchères »)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]