chéneau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : cheneau, chêneau

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin canalis qui donne aussi canal et chenal.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chéneau chéneaux
\ʃe.no\
Un chéneau.

chéneau \ʃe.no\ masculin

  1. (Charpenterie) Conduit de pierre, de plomb, de zinc, ou de plastique, qui recueille les eaux du toit et les porte de la gouttière dans le tuyau de descente.
    • La gouttière peut être considérée comme un petit chéneau léger suspendu à la toiture.
    • Le zinc des chéneaux était découpé et doré. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Une bruine tenace avive le vieux rose des briques à demi rongées, pousse au bleu marine les ardoises fêlées qui doivent goutter sur les greniers comme gouttent partout au pied des murs les chéneaux crevés. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 143)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • chéneau sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]