chîkh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chîkh chîkhs
chioukh
\ʃik\

chîkh \ʃik\ masculin

  1. (Maroc) Chef d’un douar ou d’une fraction de tribu.
    • Le chîkh vient alors nous souhaiter la bienvenue. C’est un vieillard pauvrement vêtu mais à la figure sympathique encadrée d’une longue barbe blanche, un vrai croyant, fidèle observateur des préceptes hospitaliers de sa foi. — (Frédéric  Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, p. 29)
  2. (Par extension) Vieux sage lettré.
    • Les lettrés sentent tout ce que ce mot recouvre de croyances réprouvées par l’Islâm : si vous voulez mettre un savant chîkh de Tlemcen dans le plus cruel embarras, c’est de l’interroger sur l’arbre marabout, auquel nous venons de faire allusion ; trop intelligent pour ne pas voir ce qu’il y a de grossier dans ce culte, il n’ose néanmoins le blâmer ouvertement, sachant bien ce que sa religion doit tolérer de superstitions primitives pour s’attacher les masses. — (Edmond Doutté, « Notes sur l’Islâm maghribin : les Marabouts », in Revue de l’histoire des religions, vol. 40–41, Leroux, Paris, 1900, p. 34)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]