chaebol

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt du coréen 재벌, jaebeol (Romanisation révisée) ou chaebŏl (McCune-Reischauer), lui-même issu du japonais 財閥, zaibatsu (« zaibatsu »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chaebol chaebols
chaebol
\tʃɛ.bɔl\

chaebol \tʃɛ.bɔl\ masculin

  1. (Économie) Conglomérat sud-coréen de domaines variés, entretenant des participations croisées, dirigé par la famille fondatrice.
    • Elle annonce des changements destinés à inciter les chaebols à opter pour des structures plus transparentes. — (OCDE, Examens de l’OCDE de la réforme de la réglementation : Corée, progrès dans la mise en œuvre de la réforme de la réglementation, 2007)
    • Voilà pourquoi les chaebol fabriquent un peu de tout avec un surendettement structurel mais sans risque de faillite, puisqu’ils sont garantis par l’État. — (Gérard Bacconier, L’Asie en fiches, 2006)
    • Les chaebols ne se cantonnent pas à des activités purement commerciales et ne sont pas de simples sociétés d’« import-export ». — (Kim Hee-eel, L’Asie et l’Europe : accélérateurs des échanges mondiaux, 2002)
    • Même les chaebols coréens, pourtant très tournés vers la production de masse, investissent aujourd’hui dans le marketing de leur « brand ». — (« Goldstar devient lg : Comment un chaebol se recentre dans la crise », L’Économiste, n° 333, 4 juin 1998)
    • Cependant, il est difficile de remettre en cause l’esprit d’innovation de ceux qui ont créé un chaebol à partir d’un ou deux biens assignés, de quelques marchés non concurrentiels ou d’un vieux camion. — (Chung H. Lee, La transformation économique de la Corée du Sud, OCDE, 1995)
    • D’après une étude réalisée en 2014 par le cabinet sud-coréen CEOScore, 32 membres des familles dirigeantes des 30 premiers chaebols ont accédé à des postes à responsabilité trois ans et demi en moyenne après avoir rejoint l’entreprise. — (Philippe Mesmer, L’affaire des noisettes de la « princesse » de Korean Air, Le Monde, 21 janvier 2015)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • chaebol sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg