chafouin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Premières traces au XVIIe siècle, provient des mots chat et fouin (mâle de la fouine). En Charente, le chafouin est toujours le surnom du fouin.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin chafouin
\ʃa.fwɛ̃\
chafouins
\ʃa.fwɛ̃\
Féminin chafouine
\ʃa.fwin\
chafouines
\ʃa.fwin\

chafouin \ʃa.fwɛ̃\

  1. Celui qui est maigre, de petite taille, avec une mine basse et sournoise.
    • Sans répondre, l’argousin fait signe à ses hommes et s’en va bien vite. À peine est-il sorti dans la rue qu’un chafouin l’aborde : […]. — (Hubert de Maximy, La Bande Noire : Les enquêtes de l’Écrivain public, Paris : Terres de France, 2014, chap. 5)
    • Arlette essayait aussitôt d’allumer dans son souvenir le visage de la gamine en question. « Probablement la rouquine du premier rang qui savait à peine ses lettres ! Une chafouine à surveiller, en effet ! » — (Claude Le Roy, La Horsaine, Éditions Cheminements, 2005, p. 88)

Dérivés[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin chafouin
\ʃa.fwɛ̃\
chafouins
\ʃa.fwɛ̃\
Féminin chafouine
\ʃa.fwin\
chafouines
\ʃa.fwin\

chafouin \ʃa.fwɛ̃\

  1. Sournois, rusé.
    • Ce qui détermina la chute de gros Zidore et de gros Léon ce fut tout simplement une petite jalousie de chasseurs provoquée par un malheureux renard, un vulgaire goupil, un vieux charbonnier à museau chafouin, à queue pelée […]. — (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je sais donc que la police n’est ni chafouine ni aussi efficace que les hautes sphères ministérielles ne le prétendent. Mon crime ne sera jamais résolu…. — (Yann Landry, Rouge Brun, 2009)
    • Ils ont filé comme l’éclair, des êtres noirs, chafouins, sinueux, hérissés de dents, qui se sont jetés sur les habitants d’Aviron. — (Glen Cook, La Compagnie noire (roman), 1984)
  2. Bougon, maussade.[1]
    • Ça va ? Tu as l’air chafouin ce matin. - Oui, ce truc m’énerve !
    • T’es ronchonchon, toi, t’es ronchonchon
      Toi t’es fâché, toi t’es grincheux, toi t’es ronchon
      Si t’es chafouin fais attention
      Ou je t’emmène dans la maison des Ronchonchon.
      — (Alexis HK, La Maison Ronchonchon, 2009)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]