chantoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de chanter, avec le suffixe -oire : « endroit où chante un cours d’eau » — (GRANDGAGNAGE 1852, cité par LEVAUX 1889).
Chantoire est le francisation du wallon " tchantwère " de même origine que le français " chanter ", terme évoquant la chanson du ruisseau. Toutes les formes d'archives sont féminines. Le mot en wallon, donc le mot originel " tchantwère " , est du genre féminin. La francisation du terme wallon au XIXème dans les guides touristiques a inventé un genre masculin probablement du autant à la non compréhension du wallon par les vulgarisateurs qu'à l'influence des mots masculins français comme " déversoir ", " réservoir ", "entonnoir". Référence nécessaire

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chantoire chantoires
\ʃɑ̃.twaʁ\

chantoire \ʃɑ̃.twaʁ\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Point de perte d’eaux de surface, spécialement d’eaux courantes permanentes, entonnoir dans certaines zones calcaires ou karstiques, où se perd l’eau d’un ruisseau qui resurgit plus loin.
    • La coupe du chantoire de Grandchamp.
    • Le chantoire du Trou-le-Coq est situé 300 m à l’est du précédent.
    • Cette chantoire du ruisseau de Plainevaux se situe sur la commune de Neupré.
    • Le sentier qui menait à la chantoire dégoulinait encore, l’averse venait de passer. — (Charles Bottin, Le cueilleur de mémoires, 2014)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]