chapeau à trois cornes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir chapeau, trois et corne

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chapeau à trois cornes chapeaux à trois cornes
\ʃa.po.a.tʁwa.kɔʁn\ \ʃa.po.za.tʁwa.kɔʁn\
Un homme coiffé d'un chapeau à trois cornes

chapeau à trois cornes \ʃa.po.a.tʁwa.kɔʁn\ masculin

  1. (Habillement) Chapeau dont le bord a été relevé en trois parties, de manière à présenter trois pointes ou cornes en usage chez les ecclésiastiques. Dans le chapeau d'ordonnance qu'on nomme souvent à trois cornes par suite d'anciennes habitudes, une des cornes s'est aplatie et a disparu ; il n'en reste vraiment que deux.
    • Se montrait à l’opéra toujours en pantalon collant et en chapeau à trois cornes. — (Thackeray, La foire aux vanités.)
    • Les ecclésiastiques portent aujourd’hui le chapeau à trois cornes avec les cornes égales et peu relevées. Plus tard et depuis Louis XVI, les troupes ont porté un chapeau à trois cornes d’un aspect très-différent et qui est devenu historique pour avoir été porté par Napoléon. Pour ce chapeau, les ailes ne sont relevées qu’en deux parties, ce qui forme deux grandes cornes placées à peu près aux extrémités du grand diamètre du chapeau; l’une des ailes, plus grande que l’autre, s’applique contre la forme au-dessus de laquelle elle s’élève en conservant une forme presque plane, tandis que l’autre aile, s’élevant moins haut, se courbe d’une corne à l’autre suivant la forme de la tête, et présente à peu près dans son milieu et par le haut une courbure qui constitue la troisième corne. — (Ange de Saint-Priest, Encyclopédie du dix neuvième siècle, 1845.)
    • L'aveu était difficile à faire. Convenir, sans y être forcé , que l’on porte en 1822 un chapeau à trois cornes, c’est donner tête baissée dans le ridicule, et se livrer, pieds et poings liés, aux plaisanteries de nos aimables du jour.— (Le Béquillard, la foudre.)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]