charbonnier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Charbonnier

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle) Du bas-latin carbonarius.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
charbonnier charbonniers
\ʃaʁ.bɔ.nje\

charbonnier \ʃaʁ.bɔ.nje\ masculin (pour une femme, on dit : charbonnière)

  1. Personne qui fait ou qui vend du charbon.
    • Et cependant que ruisselle la pluie, les petits charbonniers de la Forêt-Noire entendent, […], hurler au dehors la bise comme un loup. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Comme je paraissais faible et que je boitais un peu, ma mère avait voulu me faire apprendre un métier plus doux que ceux de notre village ; car, au Dagsberg, on ne trouve que des bûcherons, des charbonniers et des schlitteurs. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Il ne reste plus au charbonnier qu'à surveiller et à diriger le feu de manière à éviter la combustion entière du bois, tout en opérant la carbonisation. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 165)
    • Devant une hutte de terre et de branches, une famille de charbonniers nous regardait passer. Si nous leur criions bonjour, ils inclinaient gravement la tête.
      « Ça doit être des Italiens. »
      Entre deux pierres dormaient des cendres chaudes et près du foyer la femme, accroupie, penchant sur son enfant un visage olivâtre, aux yeux sombres, le berçait en silence.
      — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, pages 177-178)
  2. (Vieilli) (Administration) (Belgique) Mineur qui travaille aux mines de houille.
  3. (Histoire des techniques) Celui qui conduit le fourneau.
  4. Lieu où l’on fait, où l’on met le charbon.
    • N’y a-t-il pas moyen d’apporter le charbon sans traverser le village […] ? […] Oui, Monsieur, on peut passer derrière les maisons, et vider le sac dans le charbonnier qui se trouve adossé au hangar par dehors. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
  5. (Marine) Bâtiment affecté au transport du charbon.
    • Ce n’était plus seulement les navires à voiles ou à vapeur qu’il était intéressant de suivre des yeux, les grands trois-mâts, les énormes steamers revenant des pays lointains, les charbonniers tout noirs, les barques chargées de paille ou de foin qui ressemblaient à des meules de fourrages emportées par le courant, les grosses tonnes rouges, blanches, noires, que le flot faisait tournoyer. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
  6. (Chasse) Terre où les cerfs frottent leurs bois.
  7. (Histoire des techniques) Four où l’on brûlait la houille pour en retirer le soufre.
  8. (Par ellipse) Variété de renard dont le pelage tire vers le noir.
    • Ce qui détermina la chute de gros Zidore et de gros Léon ce fut tout simplement une petite jalousie de chasseurs provoquée par un malheureux renard, un vulgaire goupil, un vieux charbonnier à museau chafouin, à queue pelée […]. — (Louis Pergaud, La Chute, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  9. (Mycologie) Synonyme de tricholome couleur de souris (espèce de champignons).
  10. (Mycologie) Synonyme de tricholome prétentieux (espèce de champignons).
  11. (Ichtyologie) Espèce de poissons téléostéen, du genre Anoplopoma.

Synonymes[modifier le wikicode]

Fabricant, vendeur de charbon

Mineur de charbonnage

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin charbonnier
\ʃaʁ.bɔ.nje\
charbonniers
\ʃaʁ.bɔ.nje\
Féminin charbonnière
\ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\
charbonnières
\ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\

charbonnier

  1. Relatif au charbon, qui produit du charbon.
    • […], depuis la Seconde Guerre mondiale, les nations d'Europe occidentale ont laissé dépérir leur industrie charbonnière, tant il était facile de se procurer, en abondance et à bas prix, le pétrole du Proche et du Moyen-Orient. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.178)
  2. (Marine) Relatif au bâtiment transportant du charbon.
    • Appelé à Nantes pour affaires, il imagina de revenir incognito à Guernesey sur un bateau charbonnier, transformé par son mirage en un dangereux corsaire, et il escomptait notre surprise à tous. Or, il advint que l’apparition au large de ce sabot noir et insolite inquiéta le capitaine du port, qui lui donna ordre de stopper et s’informa incivilement de ce qu’il avait à bord. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/L’Entre-Deux-Guerres, Grasset, 1915, réédition Le Livre de Poche, page 184)
  3. (Zoologie) Dont le pelage ou le plumage tire sur le noir.
  4. (Botanique) Qualifie les champignons dont le chapeau est brun foncé ou noir.
    • Champignon charbonnier.

Adjectif 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin charbonnier
\ʃaʁ.bɔ.nje\
charbonniers
\ʃaʁ.bɔ.nje\
Féminin charbonnière
\ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\
charbonnières
\ʃaʁ.bɔ.njɛʁ\

charbonnier \ʃaʁ.bɔ.nje\ masculin

  1. Relatif à Charbonnier-les-Mines, commune française située dans le département du Puy-de-Dôme.
  2. Relatif à Charbonnières, commune française située dans le département de l’Eure-et-Loir.

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

charbonnier \Prononciation ?\ masculin

  1. Charbonnier.
    • Lors a .I. carbonnier veu — (L’âtre périlleux, anonyme, manuscrit 1433 français de la BnF. fol. 25r. a.)
    • le charbonnier — (idem)

Variantes[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]