chauffeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Chauffeur

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De chauffer et -eur.
À l'origine celui qui entretenait le feu d'une machine à vapeur

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin chauffeur
\ʃo.fœʁ\
chauffeurs
\ʃo.fœʁ\
Féminin chauffeuse
\ʃo.føz\
chauffeuses
\ʃo.føz\

chauffeur \ʃo.fœʁ\ masculin (équivalent féminin : chauffeuse)

1803. La berline à vapeur de Trevithicks et son chauffeur (5).
ca. 1850. Les chauffeurs des campagnes (4).
1894. La De Dion à vapeur, disqualifiée pour la présence d'un chauffeur pour assister le conducteur (5).
  1. Celui qui conduit une automobile.
    • Parfois, il s'enfonçait subitement, se relevait, et Mademoiselle lançait au timonier ce regard dont on punit le chauffeur, en auto, qui n'a pas prévu un dos d'âne. — (Jean Giraudoux, Suzanne et le Pacifique, Grasset, 1967)
  2. (Par extension) Celui qui conduit un véhicule automobile à des fins professionnelles.
    • C’est le chauffeur du président.
    • Un chauffeur de taxi.
    • Un chauffeur privé.
  3. Personne qui chauffe, qui enthousiasme un public, une manifestation, une bande d’émeutiers, etc.
    • Le chauffeur de salle se charge de l’ambiance.
  4. (XVIIIe siècle – XIXe siècle) Brigand qui brûlait la plante des pieds de ses victimes pour leur faire avouer où ils cachaient leur argent, qui sévissait surtout dans les campagnes à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle.
    • […] elle était sûre de son innocence, et elle jurait ses grands dieux que l’accusation s’était fourvoyée en faisant de cet homme un brigand, un assassin, un chauffeur ! — (Les contes du chalet, p. 165, Jules Gabriel Janin, 1860, M. Lévy frères)
    • […] et je possède encore dans le tiroir d'un meuble une photographie que mon ami Jean-Marc Bernard m’envoya lors de l’exécution capitale à Valence des chauffeurs de la Drôme. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
  5. (Désuet) Celui qui était chargé d’entretenir le feu d’une forge, d’une machine à vapeur, d'une automobile à vapeur, etc.
Note[modifier]
L’emploi féminin de ces acceptions est rare. Cependant, chauffeuse a également un autre sens.

Synonymes[modifier]

Personne conduisant une voiture (2) :

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Personne conduisant une voiture (1) :

Professionnel de la route (2) :

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français chauffeur.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
chauffeur
\ʃoʊ.ˈfɝ\
ou \ʃəʊ.ˈfɜː\
chauffeurs
\ʃoʊ.ˈfɝz\
ou \ʃəʊ.ˈfɜːz\

chauffeur \ʃoʊ.ˈfɝ\ (États-Unis), \ʃəʊ.ˈfɜː\ (Royaume-Uni)

  1. (Gallicisme) Chauffeur de maître.

Verbe [modifier]

Temps Forme
Infinitif to chauffeur
\ʃoʊ.ˈfɝ\
Présent simple,
3e pers. sing.
chauffeurs
\ʃoʊ.ˈfɝz\
Prétérit chauffeured
\ʃoʊ.ˈfɝd\
Participe passé chauffeured
\ʃoʊ.ˈfɝd\
Participe présent chauffeuring
\ʃoʊ.ˈfɝ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

chauffeur \ʃoʊ.ˈfɝ\ (États-Unis), \ʃəʊ.ˈfɜː\ (Royaume-Uni)

  1. (Intransitif) Être chauffeur de maître.
  2. (Transitif) Transporter quelqu’un comme chauffeur de maître.

Prononciation[modifier]


Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

chauffeur \Prononciation ?\

  1. Chauffeur.

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

  • Pays-Bas : écouter « chauffeur »