chemineau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) → voir cheminer.
(Nom commun 2) → voir cheminée.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chemineau chemineaux
\ʃə.mi.no\
ou \ʃmi.no\

chemineau \ʃə.mi.no\, \ʃmi.no\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Ouvrier qui parcourt les campagnes.
    • Comme le chemineau chemine, le trottin trottine. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 342.)
    • Notre voisin, enrhumé et doux, secoué d’éternuements en série, ne manquait pas de déguiser ses cerisiers en vieux chemineaux et coiffait ses groseilliers de gibus poilus. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 35.)
  2. (Vieilli) (Péjoratif) Vagabond, rôdeur, qui vit de petites besognes, d’aumônes ou de larcins.
    • Un chemineau, éconduit à la nuit tombante par notre cuisinière, refusait de s’éloigner, glissait son gourdin entre les battants de la porte d’entrée, jusqu’à l’arrivée de mon père… — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, page 25.)

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir SDF

Nom commun 2[modifier le wikicode]

chemineau \ʃə.mi.no\, \ʃmi.no\ masculin

  1. Autre graphie de cheminot.
  2. Cheminée portative en terre cuite.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Saint-Maurice-de-Beynost) : écouter « chemineau [Prononciation ?] »

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]