chenil

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin canile, dérivé de canis (« chien »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chenil chenils
\ʃə.ni(l)\

chenil \ʃə.ni(l)\ (Voir prononciation) masculin

  1. Lieulogent les chiens de chasse.
  2. (Sens figuré) (Familier) Logement fort sale et fort vilain.
    • C’est un vrai chenil
  3. Établissement où on accueille les chiens.
    • — Comment, dit Gazonal en regardant avec dédain le mobilier du salon par la porte que ses complices avaient laissée entr’ouverte, et en supputant ce que valait celui de la salle à manger, comment laisse-t-on une femme comme vous dans un pareil chenil ?… — (Honoré de Balzac, Les Comédiens sans le savoir, 1846)
  4. Établissement où on élève les chiens dans le but de les vendre.
    • Le directeur du chenil, un homme sensible, conservait depuis quarante ans les copies des pedigrees et une petite photo d’identité de tous les chiens qu’il avait vendus. — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 184)
  5. (Suisse) (Franche-Comté) (Familier) Tas de poussière obtenu quand on balaye.
    • Ramasser le chenil
    • Ne marchez pas dans mon chenil
    • La pelle, la brosse à chenil
    1. (Par extension) Désordre.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Sens 4 et 4.a

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]