chevalement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De à cheval, au sens figuré, « qui enjambe », avec le suffixe -ment, formant un nom décrivant l’action.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
chevalement chevalements
\ʃə.val.mɑ̃\
Chevalement d’un puit d’une mine de charbon. (2)

chevalement \ʃə.val.mɑ̃\ masculin

  1. (Architecture) Sorte d’étai qui sert à soutenir des parties de bâtiment qu’on reprend en sous-œuvre.
  2. (Mines) Structure qui sert à descendre et remonter les mineurs et le minerai, par ascenseur.
    • On découvre le chevalement et tout le sombre appareil extérieur d'une mine. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (chevalement), mais l’article a pu être modifié depuis.