chevance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De chevir et -ance → voir chevissance.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chevance chevances
\ʃə.vɑ̃s\

chevance \ʃə.vɑ̃s\ féminin

  1. (Vieilli) Ce qu'on tient de ses chefs, de ses pères.
    • Et rendre sa chevance à lui-même sacrée. (Jean de la Fontaine; « L'avare qui a perdu son trésor »)
  2. (Vieilli) Le bien qu’on a.
    • […] riche de toutes sortes de biens, redondante de grâce, de chevance et de joie de vivre. (Jacques Rossiaud, « Lyon, 1500-1562, Essai d’anthropologie culturelle », dans Lyon Renaissance : Arts et humanisme, ouvrage collectif dirigé par Ludmila Virassamynaïken, Paris, Somogy,‎ 2015, 360 p. (ISBN 978-2-7572-0991-2), page 26)
    • Excursion par un bateau-omnibus à l’île Fænoe, à l’embouchure du fiord. Parcouru le nord de cette île, chevance magnifique d’un seul personnage. (Léon Bloy, journal, 14 juin 1899)
    • Que de chevance il me faudra dépenser pour payer rançon ! (Arthur de Gobineau, La Renaissance, tome 1, Savonarole, Les Appennins)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]