chez

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : chèz

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'ancien français chiese, chese (« maison »), altéré en chez en raison de son emploi proclitique, du latin casa (« maison »), précisément du datif casae. Comparer au catalan et italien ca, can.
La forme pleine survit dans la toponymie sous la forme chaise (orthographié ainsi par confusion avec le mot chaise) : La Chaise-Dieu, Les Chaises, etc.

Préposition [modifier le wikicode]

chez \ʃe\

  1. Dans la maison de, au logis de ; associé au lieu de résidence ou d'activité d'une personne.
    • Daumier montre à ses lecteurs ce qui se passe lorsque les louis-philippards se rendent à la revue et veulent rentrer chez eux. Ils sont trempés par l'eau qui tombe à foison. — (Paul Ducatel, Les premières années de caricatures politiques d'Honoré Daumier 1830-1835, éd. J. Grassin, 2000, p. 202)
    • Chez le coiffeur. Chacun est maître chez soi. Je viens de chez vous.
  2. (Par extension) Se dit du pays natal, du lieu qu’on habite ordinairement.
    • L’air de ce pays ne lui convenait pas, il a été obligé de retourner chez lui.
  3. Parmi.
    • Il y avait telle coutume chez les Grecs.
  4. (Figuré) En la personne de, en parlant de quelqu’un.
    • Chez les possédants, l'agitation sociale réveille une vieille hantise particulièrement vivace chez les bourgeois français : la peur de l'ouvrier. — (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, p.13)
    • C’est chez lui une habitude.
  5. (Figuré) (Par extension) Dans les œuvres de quelqu’un.
    • On trouve ce récit chez Hérodote.

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

  • Espéranto : ĉe

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]