chien-assis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De chien et du verbe asseoir, par analogie de forme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chien-assis chiens-assis
\ʃjɛ̃.a.si\

chien-assis \ʃjɛ̃.a.si\ masculin

Ici, un chien-couché, variante de chien-assis
  1. (Architecture) Sur le versant d’un toit, ouverture couverte, charpentée ou maçonnée depuis le plancher et fermée par une fenêtre ou une porte permettant l’accès aux combles. A la poutre de faîtage prolongée vers l’extérieur (avec ou sans prolongement de la couverture) était accrochée une poulie pour hisser du fourrage ou des produits à entreposer au sec.
  2. (Architecture) (Par extension) Aujourd'hui, lucarne ou fenêtre dont les cotés sont maçonnés et la face verticale rectangulaire.[1]
  3. (Architecture) Lucarne à toit retroussé, c’est-à-dire dont la pente est opposée à celle de la toiture. [2][3]
  4. (Architecture) (Par extension) Lucarne rampante, chien-couché.
    • Note d’usage : cet usage est fautif.[2]
  5. (Architecture) (Par extension) (Courant) Lucarne de n’importe quel type y compris, improprement, les outeaux et quelquefois les fenêtres mansardées.

Synonymes[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  •  [1] Jean-Marie Pérouse de Montclos, Architecture — vocabulaire typologique, Paris, 1972.
  •  [2] Jean de Vigan, Le petit Dicobat, éd. Arcature, Paris, 2003.
  •  [3] Pierre Chabat, Dictionnaire des termes employés dans la construction, 1881.