chiléite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : chileite, chileïte

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(goethite) (1840) Mot créé par le minéralogiste allemand Johann August Friedrich Breithaupt à partir de l’allemand Chile, « Chili », pays du topotype.
(mottramite) (1853) De l’allemand Chile, « Chili », avec le suffixe -ite qui caractérise les minéraux. Nom donné par Gustav Adolph Kenngott[1] à un minéral découvert par le minéralogiste et géologue polono-chilien Ignace Domeyko en 1848 [2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chiléite chiléites
\ʃi.le.it\

chiléite \ʃi.le.it\ féminin

  1. (Minéralogie) (Désuet) Synonyme de goethite.
  2. (Minéralogie) (Désuet) Ancien nom de la mottramite, vanadate de plomb et de cuivre.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

(mottramite) 

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Gustav Adolph Kenngott, Das Mohs’sche Mineralsystem, Verlag und Druck von Carl Gerold & Sohn, Vienne, 1853, p. 28
  2. Ignace Domeyko, « Sur le plomb vanadaté et le vanadate double de plomb et de cuivre du Chili », in Annales des mines, vol. 14, 1848, p. 145–151)