choin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Pierre) (Date à préciser) Origine locale indéterminée.
(Plante) (Date à préciser) Du latin schoenus (« jonc »).

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
choin choins
\ʃwɛ̃\

choin \ʃwɛ̃\ masculin

  1. (Pétrographie) (Lyonnais) Pierre calcaire de dureté élevée.
    • La seconde espèce de pierre de taille a été exploitée à un niveau un peu inférieur à celui du choin de Fay, avec lequel on la confond communément. — (Victor Thiollière, « Sur un nouveau gisement de poissons fossiles dans le Jura du département de l’Ain », in Annales de la Société d’agriculture, sciences et industrie de Lyon, 1849, p. 49)
    • La plus belle pierre d’ornement architectural était appelée « le choin » ou « la perlée » les teintes en étaient claires, blanches ou rosées. La deuxième utilisation locale était la fabrication des stèles funéraires. Mais très vite sa réputation devint mondiale. — (« La Pierre d’Hauteville —Notoriété internationale », blogue LGUYHAUTEVILLE01, 23 novembre 2014)
    • « La pierre d’Hauteville a de nombreuses et rares capacités. Tout d’abord, elle devient brillante au polissage. Ce qui en fait une pierre marbrière qui convient aux revêtements de sols. Ensuite, elle a la capacité d’être dure et de résister au gel et on peut l’utiliser en extérieur, comme en intérieur. Le choin ou la perlée —c’est son nom usuel— a aussi l’avantage d’avoir des coloris très fins avec des teintes blanches ou rosées qui sont recherchées », poursuit le tailleur de pierre. — (www.leprogres.fr, « Les tailleurs de pierre vous attendent, ce vendredi », Le Progrès, 8 juin 2018)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

→ voir chouin

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir chouin

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
choin choins
\ʃwɛ̃\

choin \ʃwɛ̃\ masculin

  1. (Botanique) Plante botaniquement voisine des laîches et des souchets, à tige jonciforme, et qui végète dans les marais.
    • Le sol s’affaisse en s’asséchant. Pour l’affermir, il faut d’abord brûler les choins, massettes, roseaux, et, pour cela, tenir le marais le plus à sec possible. — (François Rozier, Cours complet d’agriculture ou Dictionnaire universel d’agriculture, tome 11, 1805, page 480)
    • Le Choin, au contraire, garde toute l’année une teinte terne, gris-verdâtre, qui s’anime à peine au printemps, les feuilles et hampes desséchées persistent plusieurs années, dissimilant les nouvelles feuilles. — (Pierre Allorge, Les Associations végétales du Vexin français, thèse de doctorat, faculté des sciences de Paris, 24 novembre 1922, page 129)

Notes[modifier le wikicode]

Ce nom s’applique au choin noirâtre (Schoenus nigricans), les autres espèces du genre sont rares dans la zone francophone de l’Europe.

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Choin sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]