cigarettier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de cigarette avec le suffixe -ier.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin cigarettier
\si.ɡa.ʁɛ.tje\
cigarettiers
\si.ɡa.ʁɛ.tje\
Féminin cigarettière
\si.ɡa.ʁɛ.tjɛʁ\
cigarettières
\si.ɡa.ʁɛ.tjɛʁ\

cigarettier \si.ɡa.ʁɛ.tje\ masculin

  1. Relatif à la cigarette.
    • Les classant selon leur proximité supposée avec l’industrie cigarettière et en spécifiant le degré d’urgence de les approcher. — (Lobby du tabac : Philip Morris fiche les eurodéputés, LeParisien.fr, 21 septembre 2013)
    • Des rapports internes des [sociétés] cigarettières, cités dans les requêtes, montrent que l'industrie du tabac est elle-même consciente qu'une cigarette n'est qu'un dispositif servant à administrer une dose de nicotine. — (Recours collectifs: les fumeurs exigent 27 milliards, cyberpresse.ca, 9 mars 2012)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cigarettier cigarettiers
\si.ɡa.ʁɛ.tj\

cigarettier \si.ɡa.ʁɛ.tje\ masculin (pour une femme on dit : cigarettière)

  1. Fabricant de cigarettes ou compagnie de l’industrie du tabac.
    • Alors que les groupes de promotion de la santé en Australie avaient applaudi la mesure, les cigarettiers Philip Morris, British American Tobacco (BAT), Japan Tobacco International et Imperial Tobacco ont estimé que la nouvelle loi violait le droit de la propriété intellectuelle et que les paquets seraient plus faciles à contrefaire. — (« Australie : défaite des cigarettiers contre les paquets uniformes », RadioCanada.ca, 15 aout 2012)
    • Il souhaitait également lancer avant la fin de l’année 1980 une marque blonde, élaborée conjointement avec le quatrième cigarettier américain. — (Éric Godeau, Le tabac en France de 1940 à nos jours : histoire d’un marché, 2008)
    • Tous les yeux, à Biarritz, sont tournés vers le Prince de Galles, officiellement l’hôte du Golfe de Chiberta [...] mais officieusement reçu par le cigarettier Baron, de la « Craven A » et par lady Furness, la charmante favorite de l’impérial héritier. — (« Si vous offrez une cigarette Job, elle sera toujours acceptée », Chantecler, 26 octobre 1933, p. 5)
  2. Ouvrier fabricant des cigarettes.
    • Néanmoins, l’inspecteur du travail de Deventer, qui a lui-même exercé le métier de cigarettier, a pris l’initiative d’une enquête sur ce point. — (« L’inspection du travail aux Pays-Bas en 1920 », Revue internationale du travail, volume 6, numéro 3, septembre 1922, p. 480-480)
  3. Vendeur de cigarettes.
    • D’abord, la crainte de mettre le feu à nos bons vieux décors, nids à microbes secs, poussiéreux et magnifiquement inflammables, retenait ferme le cigarettier qui ne pouvait faire un pas dans les coulisses, les couloirs, les loges, sans apercevoir l’autoritaire écriteau : Défense de fumer. — (« Défense de fumer », La Rampe, 3 mai 1925)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]