cinglant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe cingler
Participe Présent cinglant
Passé

cinglant \sɛ̃.ɡlɑ̃\

  1. Participe présent de cingler.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin cinglant
\sɛ̃.ɡlɑ̃\
cinglants
\sɛ̃.ɡlɑ̃\
Féminin cinglante
\sɛ̃.ɡlɑ̃t\
cinglantes
\sɛ̃.ɡlɑ̃t\

cinglant masculin

  1. Qui cingle, qui fouette.
    • il y eut un crépitement de mousquetterie, une pluie de balles s'abattait, cinglantes, rebondissantes, à leurs pieds. (Émile Zola, La Terre (1887))
    • Pendant de longues heures nous marchons en silence, ne regardant ni à droite ni à gauche, la tête baissée sous nos capuchons pour nous garantir de l'ondée cinglante. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 36)
  2. (Figuré) Caractérise une élocution courroucée, voire violente, qui n'appelle aucune réponse de la part du destinataire.
    • Une répartie, une riposte, une objection, une défense cinglante.
    • Je n'ai pas plutôt prononcé le mot que le rire cinglant de Carmen me fouaille de nouveau en pleine peau, comme une lanière. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 159)
    • Malika Boussouf, trente ans de journalisme, nous renvoie à une de ses dernières chroniques, cinglante, porteuse d'une grande colère, intitulée "Je voile ma sœur, et toi je te viole". (Vincent Remy, Opprimer, c'est sacré, Télérama n°3460, mai 2016)

Traductions[modifier]

Occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Participe présent de cinglar.

Adjectif[modifier]

Nombre Singulier Pluriel
Masculin cinglant
[siŋˈglant]
cinglants
[siŋˈglans]
Féminin cinglanta
[siŋˈglanto̞]
cinglantas
[siŋˈglanto̞s]

cinglant [siŋˈglant] (graphie normalisée)

  1. Saisissant, frappant, épatant.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Références[modifier]