cinquième colonne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1936) → voir cinquième et colonne. Calque de l’espagnol quinta columna. Lors de la guerre d’Espagne, les forces nationalistes espagnoles convergeaient en quatre colonnes vers Madrid, demeurée aux mains des républicains. La radio fasciste annonça que leur « cinquième colonne » était déjà sur place.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cinquième colonne cinquièmes colonnes
\sɛ̃.kjɛm kɔ.lɔn\

cinquième colonne \sɛ̃.kjɛm kɔ.lɔn\ féminin

  1. (Militaire) Groupe d’adversaires ou d'ennemis, véritables ou non, qui, intégrés à une société, agiraient avec une mauvaise intention contre une organisation ou un État.
    • Nous venons de subir une incroyable défaite. À qui la faute ? Au régime parlementaire, à la troupe, aux Anglais, à la cinquième colonne, répondent nos généraux. — (Marc Bloch, L’étrange défaite)
    • 14 mai 1940 – On parle d’une cinquième colonne qui aurait sapé les défenses et permis ces victoires foudroyantes. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 16)
    • On l’avait arrêtée à la Libération en l’accusant d’être une « espionne boche », mais elle avait réussi à s’évader de la prison des Tourelles. Déjà, pendant la drôle de Guerre, quand Hayakawa et elle habitaient rue de Saussure, aux Batignolles, les gens du quartier les accusaient d’être de la « Cinquième colonne ». — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 206)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]