cisaillement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de cisailler avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cisaillement cisaillements
\si.zaj.mɑ̃\

cisaillement \si.zaj.mɑ̃\ masculin

  1. (Didactique) Action de cisailler ; résultat de cette action.
  2. (Mécanique) Contrainte subie lorsque les efforts s’exercent en sens opposés, tangentiellement aux surfaces.
    • Le principal avantage des vis à bois est de permettre des assemblages résistant à la traction, même lorsqu'un seul côté est accessible. Elles peuvent donc être utilisées en cas de sollicitation de cisaillement accompagnée de traction parallèle à la tige. — (Julius Natterer, ‎Jean Luc Sandoz & ‎Martial Rey, Construction en bois: matériau, technologie et dimensionnement, Lausanne : PPUR presses polytechniques, 2004, p.240)
    • Les huiles « newtoniennes », c'est-à-dire les huiles minérales et synthétiques ne comportant pas d'additif améliorant l'indice de viscosité sont dites «incisaillables», ce qui signifie que leur viscosité ne varie pas lorsqu'elles sont soumises à un cisaillement dans les organes mécaniques rapides à faibles jeux de fonctionnement […]. — (Jean Ayel & ‎Maurice Born & al., Lubrifiants et fluides pour l'automobile, Éditions Technip, 1998, p.54)
  3. (Chemin de fer) Intersection de voies de chemin de fer.
    • À proximité des marais de Gorges était prévu le cisaillement en saut-de-mouton de la ligne à voie unique Carentan/Carteret exploitée sur tout son parcours depuis l'été 1894 par la Compagnie de l'Ouest — (Michel Harouy, Un petit train de la Manche: Granville, Coutances, Lessay, Sainte-Mère-Eglise, Montebourg , 1907-1932, Éditions Cheminements, 2006, note p.65)
  4. (Météorologie) Différence de la vitesse ou de la direction du vent entre deux points suffisamment proches de l'atmosphère.
    • Les orages multicellulaires sont ainsi associés à un cisaillement de vent unidirectionnel (la force du vent varie avec l'altitude, mais pas sa direction) alors que les supercellules ne peuvent se développer qu'en présence d'un cisaillement tournant (le vent varie à la fois en direction et en intensité avec l'altitude). — (Thibaut Montmerle & Olivier Bousquet, Anatomie d'une tornade, dans Dossier pour la science, n°78 janv.-mars 2013 : Vents et nuages : La physique du ciel, p.112)
  5. (Géologie) Décrochement ; sorte de faille, souvent verticale, le long de laquelle deux compartiments rocheux coulissent horizontalement l'un par rapport à l'autre.
    • Au voisinage d'un plan de faille le mouvement produit localement un cisaillement simple hétérogène, avec une déformation cisaillante importante sur le plan lui-même qui décroît lorsqu'on s'en éloigne. — (Yves Missenard, ‎Jacques Mercier & ‎Pierre Vergely, Tectonique, Dunod, 2011, p.56)
  6. (Médecine) Résultat du frottement de la peau lorsque le patient glisse sur un support.
    • Le cisaillement provoque le glissement des couches de tissus les unes sur les autres. Alors, les vaisseaux sanguins s'étirent et se tordent, altérant la microcirculation dans la peau et les tissus sous-cutanés. — (Suzanne Smeltzer & Brenda Bare, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie, t.1, Généralités, De Boeck Supérieur, 2006, p.225)
  7. (Construction) État de contrainte interne d’une structure, dans lequel chaque partie a tendance, sous l’effet de forces de sens contraire, à glisser par rapport à la partie voisine.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]