clef de voûte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de clef, de et voûte.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
clef de voûte clefs de voûte
\kle də vut\

clef de voûte \kle də vut\ féminin

  1. (Architecture) Claveau situé au milieu d'une voûte et servant à maintenir les autres pierres.
    • A la clef de voûte du porche pendait une lanterne de cuivre, ronde et grillée comme une fenêtre de prison. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, II, 4, VIII, 1869)
    • Une qualité sculpturale analogue se retrouve à Saint-Père-sous-Vézelay, par exemple dans une clef de voûte ornée d'une Vierge à l'Enfant. — (Lydwine Saulnier & Niel Stratford, La sculpture oubliée de Vézelay: catalogue du musée lapidaire, Genève : chez Droz, 1984, n° 17 du Bulletin de la Société française d'Archéologie, p. 116)
  2. (Figuré) Point central, partie principale d’une affaire, dont tous les autres aspects dépendent.
    • Bien plus, le dernier chapitre, qui est, pour ainsi dire, la clef de voûte que notre vénérable fondateur a placée comme couronnement de sa doctrine pure et immaculée, nous défend de donner même à nos sœurs et à nos mères le baiser d’affection, […]. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Mais l'ambition, chez lui, dominait tout autre sentiment ; il songea que ce mariage c'était la clef de voûte de son entreprise,que le vieux Cinq-Mars le surveillait de loin, qu'il pouvait lui retirer le secours de son immense fortune et l'appui de la seigneurie provinciale. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
  3. (Figuré) Personne sur laquelle repose une affaire, sa réussite ou son échec.
    • Durant sa première période, tandis que la théocratie organise l'Europe, tandis que le Vatican rallie et reclasse autour de lui les éléments d'une Rome faite avec la Rome qui gît écroulée autour du Capitole, tandis que le christianisme s'en va recherchant dans les décombres de la civilisation antérieure tous les étages de la société et rebâtit avec ces ruines un nouvel univers hiérarchique dont le sacerdoce est la clef de voûte, on entend sourdre d'abord dans ce chaos, puis on voit peu à peu sous le souffle du christianisme, sous la main des barbares, surgir des déblais des architectures mortes, grecque et romaine, cette mystérieuse architecture romane, sœur des maçonneries théocratiques de l'Égypte et de l'Inde, emblème inaltérable du catholicisme pur, immuable hiéroglyphe de l'unité papale. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, livre cinquième, 1831 - 1832)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]