clinique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Adjectif) (1696) Du latin clinicus (« alité, relatif au lit du malade »).
(Nom commun) (1626) Du latin clinice (« médecine exercée près du lit du malade »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
clinique cliniques
\kli.nik\

clinique \kli.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a lieu auprès du lit des malades.
    • En plus des expériences cliniques avec narcose mixte et barbiturique, nous avons voulu étudier électroencéphalographiquement l'action du R sur le sommeil barbiturique. (Acta anaesthesiologica Belgica, vol. 7 à 10, p.175, Société belge d'anesthésie et de réanimation, Brussels, 1956)
    • L’échographie s’intègre dans la démarche diagnostique, comprenant l’examen clinique et, sauf cas particuliers, la mammographie à tous les stades de la prise en charge de la patiente en sénologie. (René-Charles Rudigoz, Échographie et écho Doppler en gynécologie, page 164, Masson, 2004)
  2. Qui a la sécheresse des diagnostics médicaux.
    • — Faut pas faire attention, Théo est une brute née de la guerre.
      — En langage clinique, on appelle ça un paranoïaque, en langage militaire un brigadier.
      (Michel Audiard, Un taxi pour Tobrouk, 1961)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

clinique \kli.nik\ féminin

  1. Enseignement qui se fait auprès du lit des malades.
    • Cours de clinique.
    • Chef de clinique.
    • Clinique médicale.
    • Clinique chirurgicale.
    • La clinique de l’Dieu de la Charité.
    • Clinique des maladies mentales.
    • Clinique ophtalmologique.
  2. (Par métonymie) Établissement dans lequel se donne cet enseignement ou dans lequel on opère, on soigne, ou on fait des examens médicaux.
    • Ah docteur! Je rentre de la clinique. On m'a opérée de la cataracte. Bien sûr, ce n'est pas une anesthésie générale. Mais je ne me sens pas très stable. (Jean-Paul Schneck, Les contes d'un médecin généraliste ordinaire L'Harmattan, 2002, p.118)
Note[modifier | modifier le wikicode]
En France, on appelle généralement clinique un établissement privé et hôpital un établissement public. (source à préciser)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]