clivage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du néerlandais klieven (« fendre »). Attesté dans l'Encyclopédie en 1753, dans sa dénotation diamantaire. Au sens figuré la connotation de division, scission, est enregistrée plus tard au XX siècle.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
clivage clivages
\kli.vaʒ\

clivage \kli.vaʒ\ masculin

  1. (Géologie) Plans cristallins déterminés par la structure atomique tridimensionnelle de chaque espèce minérale. Il s’agit d'une propriété des minéraux de se fendre le long de faces planes (plans de clivage) qui suivent l’organisation de ses couches atomiques ou de leur symétrie.
    • Le clivage est le phénomène caractéristique de la cohésion dans les cristaux. (Albert Auguste Cochon de Lapparent, Cours de minéralogie, 1908)
    • La triplite a été décelée dans les pegmatites et filons de quartz stannifères des régions de Kaïlo et de Kisanda. Macroscopiquement, la triplite de couleur rose (Kaïlo) à brun clair (Kisanda) possède des clivages nets. (L. Van Wambeke, « Quelques nouveaux minéraux phosphatés du Congo : la landésite-(Fe), la barbosalite et la triplite », dans le Bulletin de la Société belge de géologie, de paléontologie et d'hydrologie, 1968, vol. 76-77, p. 199)
  2. (Bijouterie) Action de cliver les diamants.
  3. (Par extension) Fracture dans un groupe humain, une organisation.

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]