cloîtrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : cloitrer

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1623) De cloître.

Verbe [modifier le wikicode]

cloîtrer \klwa.tʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison), (orthographe traditionnelle) (pronominal : se cloîtrer)

  1. Faire entrer quelqu’un dans un cloître, un monastère.
    • Les parents de cette fille résolurent de la cloîtrer.
    • Il voulut se cloîtrer. — Religieuse cloîtrée.
  2. (Par hyperbole) Enfermer dans un lieu au mode de vie austère.
    • J'avais vécu enfermée jusqu'alors, cloîtrée avec les Dames de Reims et quand je rentrais chez nous pour les vacances je n'avais pas eu la plus petite amourette. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 51)
  3. (Pronominal) (Figuré) S’enfermer chez soi ; se retirer.
    • Le peu qui restaient, confirmés par enquête généalogique, s'étaient cloîtrés en des tavernes où buvaient à tire-larigot en attendant la fin du monde. — (René Favret, Le Retour de Pantagruel, L'Harmattan, 1997, p.227)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]


Références[modifier le wikicode]