clope

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : clopé

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

A l’origine au masculin, un clope désignait un mégot avant d’être utilisé au féminin, pour désigner la cigarette.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
clope clopes
\klɔp\

clope \klɔp\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. (Au masculin) (Vieilli) (Familier) Mégot.
    • Un personnage du feuilleton radiophonique Sur le banc, interprété par Raymond Souplex et Jeanne Sourza, était surnommé « le six clopes » parce que le clou placé au bout de son bâton lui permettait de piquer au sol jusqu’à six mégots (alors qu’il était borgne).
  2. (Masculin ou féminin) (Familier) Cigarette.
    • Là, tous ceux qui fumaient ont allumé leurs clopes avec le mégot. (Christian, Zistoir Kristian, 1977)
    • L’hospitalisation sans clope est un calvaire. La nicotine est une pure drogue dure à la con. D’avoir un paquet de cigarettes sur soi est aussi un enfer. Je ne compte même plus les dialogues de fumeurs :
      — T’as un clope ?
      — Non
      — Vas-y, je te le rends demain.
      (Lionel Belarbi, La Psychothèque: ou La communauté des fous, Mon Petit Éditeur, 2015)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe [modifier]

Conjugaison du verbe cloper
Indicatif Présent je clope
il/elle/on clope
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je clope
qu’il/elle/on clope
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
clope

clope \klɔp\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cloper.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cloper.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cloper.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cloper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cloper.

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. De Mauro - Il dizionario della lingua italiana, Tullio De Mauro. Torino: Paravia, 2000. ISBN 8839550232. En ligne ici