clossement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De closser avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
clossement clossements
\klɔs.mɑ̃\

clossement \klɔs.mɑ̃\ masculin

  1. (Désuet) Gloussement.
    • CLOSSEMENT, CLOSSER. Du cri ordinaire de la poule. Ces mots ont peut-être quelque chose de plus aigre et de plus bruyant, et représentent mieux la clameur de la poule inquiète qui rappelle ses petits, ou de la poule irritée qui les défend, que leurs synonymes gloussement et glousser dont ils sont une nuance légère, et qui ne s’en sont pas moins conservés dans la langue. — (Charles Nodier, Dictionnaire raisonné des onomatopées françoises, Delangle frères, Éditeurs-libraires, Paris, 1828, seconde édition)
    • Ô brousse de saison sèche ! Des incendies lapent de coups de flammes l’azur huilé de lumière des horizons traqués. Malgré les chants d’oiseaux, les clossements de poules, les kékérékés de coqs, le salace bégaiement des cabris mâles et femelles, les appels, les cris, les rires, les disputes, les injures des hommes noirs de peau, les sonneries des cornes d’appel et des olifants, le vrombissement des tam-tams émettant leurs messages, on entend sourdre de tous côtés, et de tous côtés se dilater à l’infini le fracas de la vaste rumeur torride qu’ils produisent et répandent. — (Mourou la panthère, in Jeune Afrique : cahier de l’Union africaine des arts et des lettres, numéros 11 à 20, Kraus Reprint, 1971)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]