clouer le bec

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de clouer, le et bec.
Clouer est ici une altération du verbe clore.

Locution verbale [modifier le wikicode]

clouer le bec \klu.e lə bɛk\ transitif indirect (se conjugue → voir la conjugaison de clouer)

  1. (Sens figuré) (Familier) Faire taire quelqu’un ; le réduire à quia.
    • Nous sommes en République depuis six heures ; « en République de paix et de concorde ». J’ai voulu la qualifier de Sociale, je levais mon chapeau, on me l’a renfoncé sur les yeux et on m’a cloué le bec. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
    • Ce bon sens, effectivement, me clouait le bec. Bien que j'eusse pu, pour la forme, et aussi pour le fond un peu, discuter ces allégations simplistes par moments. — (Georges Haldas, Échos d'une vie: chroniques, L'Âge d'Homme, 1980, page 86)
    • Le but n’est pas de clouer le bec de votre interrogateur, mais de faire en sorte que, lors de la délibération, il vous soutienne. — (Pierre Gévart, Bien se préparer aux oraux de la fonction publique, 2007)
    • Elles ne diraient rien de tout cela, rétorquait Mariette, il suffirait que Félicie clouât le bec une fois pour toutes à ces tant-parle avec un mot bien senti, elle n'avait pas la langue dans sa poche, que diable ! — (Georges Emmanuel Clancier, La Fabrique du roi, vol. 2 : Le Pain noir, éd. Robert Laffont, 2014)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]