coercition

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : coërcition

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIe siècle) Du latin coercitio, de coercere → voir coercer.
Attesté en 1586 sous la forme de coërcition [1].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
coercition coercitions
\kɔ.ɛʁ.si.sjɔ̃\

coercition \kɔ.ɛʁ.si.sjɔ̃\ féminin

  1. (Droit) Pouvoir officiel de contraindre quelqu’un (à faire quelque chose, ou à le faire d’une certaine façon, ou à ne pas le faire du tout).
    • Le droit de coercition est un des attributs de la justice.
  2. (Par extension) Action exercée contre quelqu’un pour le forcer à agir d’une certaine façon.
    • L’impuissance de l’Europe à peser sur l’issue du conflit du Proche-Orient aggrava leurs difficultés, surtout quand les pays arabes utilisèrent l’arme du pétrole comme instrument de coercition politique. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.178)
  3. (Programmation informatique) Conversion d’une valeur d’un type en une valeur d’un autre type de données.
    • == et != peuvent provoquer une coercition de type, utilisez === ou !== pour l’éviter — (Avertissement de QtCreator)

Variantes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]