cogitation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin cogitatio (« acte de penser »).
(1100-50) cogitatiun.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cogitation cogitations
\kɔ.ʒi.ta.sjɔ̃\

cogitation \kɔ.ʒi.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Vieilli) (Philosophie) Fixation de la pensée sur un objet.
    • Pour avoir accès à la cogitation dans sa forme authentiquement pure, il faudra alors « mettre entre parenthèses » cette existence surajoutée. — (Société française de philosophie, Xavier Léon, Bulletin de la Société française de philosophie, Volumes 67 à 69, 1973)
  2. Réflexion intense et laborieuse.
    • Quel est le résultat de ses cogitations ?

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin cogitatio (« acte de penser »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cogitation
\ˌkɒdʒ.ɪ.ˈteɪʃ.ən\
cogitations
\ˌkɒdʒ.ɪ.ˈteɪʃ.ənz\

cogitation \ˌkɒdʒ.ɪ.ˈteɪʃ.ən\

  1. Cogitation.
    • Aristotle saith well, “Words are the images of cogitations, and letters are the images of words”. — (Basil Montagu, The Works of Francis Bacon, Lord Chancellor of England, 1848)
      Aristote dit bien, "Les mots sont les images des cogitations, et les lettres sont les images des mots". — (Les travaux de Francis Bacon, Chancelier d'Angleterre, 1848)