cognitif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIVe siècle) Adjectif construit sur la base du substantif latin cognitus (« connaissance, étude ») avec le suffixe adjectival -if.
Cognitus est aussi le participe passé du verbe cognoscere (« connaître, prendre connaissance, voir, s’apercevoir, apprendre »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin cognitif
\kɔɡ.ni.tif\
cognitifs
\kɔɡ.ni.tif\
Féminin cognitive
\kɔɡ.ni.tiv\
cognitives
\kɔɡ.ni.tiv\

cognitif \kɔɡ.ni.tif\ ou \kɔ.ni.tif\  (seconde prononciation (absente du CNRTL) (peut-être plutôt /kɔ.ɲi.tif/, aussi ?) à préciser ou à vérifier)

  1. Se dit des processus mentaux qui se rapportent à la connaissance.
    • Il s'ensuit diverses sensations physiques (p. ex., rougissements, tremblements, transpiration) et une contre-performance des fonctions cognitives (p. ex., problèmes de concentration, trous de mémoire). (Stéphane Bouchard & Bernard Rivière, Les troubles anxieux, chap. 3 de Psychologie clinique de la personne âgée, sous la direction de Philippe Cappeliez, Philippe Landreville & Jean Vézina, Ottawa : Presses de l'Université d'Ottawa & Paris : Masson, 2000, p. 57)
    • Il est, bien sûr, difficile d’aborder ces questions et de proposer des réponses définitives. Non seulement parce qu’il est extrêmement ardu de porter un regard extérieur sur son monde mais aussi parce que les outils cognitifs que nous possédons, notre corps, nos sens, notre intelligence, ne sont pas faits pour analyser le monde, lui trouver une vérité, des structures, des mécanismes, des emboîtages. (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, pages 30-31)

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]