col blanc

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (1957) Calque de l’anglais white-collar. → voir col et blanc

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    col blanc cols blancs
    \kɔl blɑ̃\

    col blanc \kɔl blɑ̃\ masculin

    1. (Par métonymie) (Travail) Employé de bureau, par opposition aux cols bleus.
      • Lecture des chiffres : Les hommes âgés de 65 à 74 ans, et vivant dans un ménage dont le chef est un retraité « col blanc » (ancien employé ou cadre), ont vu un généraliste en moyenne 6,4 fois dans l’année. — (Institut national de la statistique et des études économiques (France), Données sociales, 1984)
      • Sous l’effet conjugué de la mise en compétition et de la subordination débilitante, les hommes régressent vers un état de « guerre incivile » se traduisant par une déliquescence des solidarités. Jusqu’à sombrer dans l’abject, puisque lorsque les collectifs d’employés ne sont plus capables de gérer le nettoyage d’un espace commun, on délègue la tâche à des femmes de ménage, que le philosophe André Gorz voyait comme cette « nouvelle classe de serviteurs » dont nos sociétés violemment inégalitaires ont besoin pour compenser la perte d’autonomie collective dans la classe dite « supérieure » des cols blancs — (Lionel Maurel, Ce que l’on apprend sur les Communs dans les frigos collectifs…, 25 septembre 2018 → lire en ligne)

    Antonymes[modifier le wikicode]

    Dérivés[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]

    Voir aussi[modifier le wikicode]