collyrite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Avant 1802) Nommée par le minéralogiste allemand Ludwig August Emmerling du latin argilla collyrites, du grec ancien κόλλη, « colle, gélatine ».
  • C’est par allusion à cette propriété [son analogie avec la gélatine] qu’on lui a donné le nom de collyrite, dérivé de κόλλη, colle, gélatine. — (Armand Dufrénoy, Traité de minéralogie, tome 3, Victor Dalmont, Éditeur, Paris, 1856, deuxième édition, revue, corrigée, et considérablement augmentée, p. 589)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
collyrite collyrites
\kɔ.li.ʁit\

collyrite \kɔ.li.ʁit\ féminin

  1. (Minéralogie) (Désuet) Allophane.
    • La cassure de la collyrite est conchoïde ; son éclat est vitro-résineux. — (Armand Dufrénoy, Traité de minéralogie, tome 3, Victor Dalmont, Éditeur, Paris, 1856, deuxième édition, revue, corrigée, et considérablement augmentée, p. 589)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]