coloc

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) Apocope de colocataire.
(Nom commun 2) Apocope de colocation.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
coloc colocs
\ko.lɔk\

coloc \ko.lɔk\ masculin et féminin identiques, (Abréviation)

  1. (Familier) Colocataire.
    • Il s'achetait à manger avec des bons alimentaires. Une fois où il était de bonne humeur, on est allés avec mon coloc dans une épicerie de la 14e Rue à Manhattan, où il nous a commandé des sandwiches aux frais du contribuable new-yorkais. — (Jeanne Thornton, Un prété pour un rendu, aussi simple que ça, dans New York, pour le meilleur et pour le pire, traduit de l'anglais (USA) par Justine Augier & Anne-France Mistral, Éditions Actes Sud, 2015)
    • — Or cette chambre, poursuit-il, appartient maintenant à... Bridgette, que voici, ta nouvelle coloc.
      J'en reste un instant sans voix. Pourquoi dit-il que c'est ma coloc ? Je proteste :
      — Comment ça, coloc ? Personne ne m'a demandé si je voulais une nouvelle coloc.
      — (Colleen Hoover, Maybe Not, traduit de l'anglais, Hugo et Compagnie, 2016, chap.1)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coloc colocs
\ko.lɔk\

coloc \ko.lɔk\ féminin, (Abréviation)

  1. (Familier) Colocation.
    • […], alors il m'a expédié à Madrid, chez ma tante qui est mariée à un Espagnol […] mais vu que, entre nous, ça ne s'est pas passé génial non plus, j'ai fini par aboutir ici, en coloc. — (Anne-Marie Pol, Coloc' d'enfer, Flammarion Jeunesse, 2010, chap.7)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]