columbidés

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 1811). Du latin scientifique Columbidae, du nom du genre Columba (i.e. les pigeons), l'un des 42 genres qui composent l'ordre des columbiformes et l'unique famille qu'il inclut, celle des columbidés. Dérivé de columba (« pigeon ») avec le suffixe -idae (« apparentés à »), littéralement « apparentés au pigeon ». Columba est un simple emprunt direct au latin et signifie originalement "pigeon, colombe ou tourterelle".

Nom commun [modifier le wikicode]

columbidés \kɔ.lɔ̃.bi.de\ masculin pluriel

  1. (Ornithologie) Grande famille d'oiseaux néognathes terrestres ou arboricoles, la seule de l'ordre des columbiformes[1], regroupant environ 320 espèces existantes réparties en 42 genres, lesquels ont été normalisés en pigeons, tourterelles, phasianelles, tourtelettes, colombines, colombes, carpophages, etc., caractérisés par une tête proportionnellement petite par rapport au corps, des pattes et un bec courts, par une diète généralement granivore ou frugivore qui a favorisé l'extension des caeca au long du tube digestif, des ailes courtes mais puissantes, par la grande variété d'habitats qu'ils choisissent (des forêts équatoriales luxuriantes aux déserts, selon les espèces), et une distribution absolument cosmopolite, souvent endémique à des territoires restreints à une écozone géographique précise ou à une seule île, ce qui a favorisé le fait qu'un nombre appréciable d'espèces soient couramment au bord de l'extinction.
Le nicobar à camail (Caloenas nicobarica), est le membre existant de l'ordre des columbiformes le plus proche phylogénétiquement du dodo de l'île Maurice et du dronte de Rodrigues, tous deux maintenant éteints.
Le pigeon biset (Columba livia) est considéré comme le membre "primordial" actuel de l'ordre des columbiformes, i.e. le plus primitif des espèces actuelles de l'ordre, et celui dont toutes les races de pigeons domestiques sont dérivés.
La tourterelle turque (Streptopelia decaocto) est une espèce de l'ordre des columbiformes qui a agrandi son aire de répartition vers l'ouest de l'Europe au cours des dernières décennies.
La phasianelle rousse (Macropygia emiliana) est un magnifique représentant de l'ordre des columbiformes natif de l'archipel indonésien.
La tourtelette émeraudine est un membre africain de l'ordre des columbiformes qui tire son nom spécifique des quatre ocelles vert émeraude qui ornent les couvertures de chacune ses ailes.
La colombine longup (Ocyphaps lophotes), à la huppe remarquable, est un des membres des columbiformes les plus typiques du continent australien, où il se montre particulièrement abondant et adaptable à l'homme.
La tourterelle triste (Zenaida macroura) est un des deux membres nord-américains de l'ordre des columbiformes dont une chasse limitée est autorisée, sa population totale étant assez élevée pour encaisser sans problème les prises annuelles.
Comme plusieurs autres membres de l'ordre des columbiformes endémiques à de très petits territoires et/ou à des habitats restreints, la colombe du Panama (Leptotila battyi) fait face à de graves menaces pour sa survie à cause du développement effréné des économies émergentes.
La gallicolombe poignardée (Gallicolumba luzonica) est un membre de l'ordre des columbiformes emblématique des Philippines (où elle est endémique) dont la tache qu'elle arbore en plein centre de sa poitrine a un caractère évocateur incontournable.
Le dronte de Rodrigues (Pezophaps solitaria), un cousin du fameux dodo de Maurice inapte au vol et peu intimidé par la présence humaine comme ce dernier, a été exterminé si vite de l'île Rodrigues par les colons que seuls des ossements et des descriptions détaillées d'observateurs crédibles subsistent aujourd'hui.

Notes[modifier le wikicode]

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

(simplifié)

Hyponymes[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
columbidé columbidés
\kɔ.lɔ̃.bi.de\

columbidés \kɔ.lɔ̃.bi.de\ masculin

  1. Pluriel de columbidé.

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Columbidés (Oiseaux.net)
    1. Une autre famille de columbiformes était reconnue jusqu'à tout récemment, i.e. les raphidés, qui regroupe les drontes (dodo de Maurice et dronte de Rodrigues), mais cette dernière a maintenant été reléguée au rang de sous-famille au sein des columbidés.