combustion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin combustio (« action de bruler »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
combustion combustions
\kɔ̃.bys.tjɔ̃\

combustion \kɔ̃.bys.tjɔ̃\ féminin

  1. Action de brûler entièrement, de l’entière décomposition d’une chose par l’action du feu.
    • Si donc, dans ces conditions, on veut mécher le tonneau, celui-ci ne contenant plus assez d’oxygène dans l'air qu'il renferme, ne pourra entretenir la combustion du soufre, et la mèche s’éteindra dès qu'elle sera introduite. (Claude Ladrey, L'art de faire le vin, 1863, p.217)
    • L’aérage est une condition de première nécessité, car la respiration des ouvriers, la combustion des lumières et le tirage des coups de mine ne tarderaient pas à vicier l'air. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.25)
    • La difficulté peut être tournée en ayant recours à la lumière résultant de la combustion des poudres-éclair. Cette combustion étant instantanée, il en résulte ce grand avantage que l'opération photographique ne peut causer aucune fatigue au malade. (Bulletin de la Société française de photographie, 1924, vol.11-12, p.249)
    • Le carbone imbrûlé dépend de la nature du combustible et de la mise en œuvre de la combustion. (François Audibert, Les huiles usagées: reraffinage et valorisation énergétique, page 194, TECHNIP, 2003)
  2. (Thermique) Réaction chimique exothermique entre un corps réducteur et le dioxygène ou un autre corps oxydant.
    • L’oxygène de l’air est nécessaire à la combustion.
  3. Réaction chimique exothermique entre un combustible et un comburant.
    • Les produits de combustion peuvent alors contenir du combustible imbrûlé ou des corps comme le C, le H2, le CO ou le OH. (Yunus A. Çengel & Michael A. Boles, Thermodynamique: Une approche pragmatique, traduction de Marcel Lacroix, page 657, De Boeck, 2008)
    • La législation impose un minimum de rendement à la combustion par les brûleurs des chaudières.
  4. (Figuré) Grand désordre, grand tumulte qui s’élève soudainement dans une, nation, dans une assemblée, etc.
    • Il espérait faire aisément surgir un vaste empire grec à la faveur d’une combustion générale. (Anonyme, Turquie - insurrection de Candie, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]