commissaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1254) Du latin commissarius (« même sens »), lui même venant de commissus («délégué»). Il semble que le mot à été utilisé pour la 1er fois dans un document en français en 1254, ordonnance de Louis IX.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
commissaire commissaires
\kɔ.mi.sɛ:ʁ\

commissaire \kɔ.mi.sɛ:ʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui qui est commis, chargé d’une commission.
    • Il termina en condamnant hautement l'attitude des Départements du Jura et de Rhône-et-Loire et en demandant que les autorités administratives missent fin à la propagande à laquelle se livraient les commissaires de ces Départements. — (Louis Guibert, Le Parti girondin dans le département de la Haute-Vienne , extrait de la Revue historique, Paris, 1878, p. 59)
    1. Fonctionnaire chargé de la surveillance des compagnies financières ou industrielles.
      • Commissaire du gouvernement près de telle compagnie. - Dans les gares principales des chemins de fer, il y a des commissaires de surveillance.
    2. Délégué chargé par un gouvernement de missions politiques temporaires.
      • Commissaire général de la marine.
      • Commissaire de première classe, de seconde classe.
      • Alors, pourrait-il y avoir un mandat européen pour qu’un commissaire, qu’une commissaire participe à ces discussions gouvernementales ? — (Geneviève Fraisse, L’Europe des Idées :Touriste en Démocratie, Éditions L’Harmattan, 2008)
    3. (Courant), (Par ellipse) Commissaire de police.
      • Sur une invitation du commissaire, ils s’étaient présentés au poste de la rue de la Gaîté où on les avait longuement interrogés. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
      • Le commissaire me prenait pour une bille ou bien il avait des trous de mémoire, je penchais plutôt pour la première solution, alors je répétai sans m'énerver, que ça soit naturel :
        – Non, il était en costard, je crois vous l'avoir déjà dit, non ?
        — (Pascal Dessaint, Les Hommes sont courageux, Éditions Rivages, 2013)
      • « Le commissaire Gordon est là ?
        — Oui monsieur, il… euh, vous attend en bas, au Transfert des patients. Il vient juste d’arriver. »
        — (Batman: Arkham Asylum, 2009)
    4. (Droit) Juge délégué par le tribunal auquel il appartient, pour procéder à certaines opérations et en faire son rapport, lorsqu’il y a lieu.
      • Le commissaire s’est transporté sur les lieux.
    5. (Arts) Personne responsable de la conception, de l’organisation et du déroulement d’une exposition, d’une manifestation scientifique ou culturelle.
  2. Membre d’une commission.
    • L’Académie nomma une commission de cinq membres : les commissaires firent leur rapport.
  3. Celui qui est chargé de diriger les préparatifs et de faire les honneurs, d’un bal, d’une fête, ou d’un banquet.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]