communard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De Commune avec le suffixe -ard. La boisson est une allusion au drapeau rouge de la Commune avec la même métaphore qui est dans cardinal.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin communard
\kɔ.my.naʁ\
communards
\kɔ.my.naʁ\
Féminin communarde
\kɔ.my.naʁd\
communardes
\kɔ.my.naʁd\

communard \kɔ.my.naʁ\

  1. Relatif à la Commune de Paris, à son idéologie, à son héritage.
    • « Mort aux vaches » est un cri anti-militariste, anarchiste ou communard.

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus communard figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boisson.

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin communard
\kɔ.my.naʁ\
communards
\kɔ.my.naʁ\
Féminin communarde
\kɔ.my.naʁd\
communardes
\kɔ.my.naʁd\

communard \kɔ.my.naʁ\ masculin

  1. (Histoire) Partisan de la Commune de Paris et de sa défense. Note : péjoratif à l'origine, ce mot a cessé de l'être, ayant été repris par les insurgés eux-mêmes qui s'en sont fait bannière.
    • Portalis, quelque temps après, trouve de l'argent et lance un nouveau journal où il se met à défendre les communards arrêtés et condamnés. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 101)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Nom commun 2[modifier]

communard \kɔ.my.naʁ\ invariable

  1. Boisson alcoolisée à base de vin rouge et de crème de cassis.
    • On m’apporta alors un communard, issu du mélange d’un beaujolais rouge parfumé au cassis du Chanoine Kir (Michel Gripon, Terreau, 2011, Lulu, page 73)
    • Jésus, qui en son temps sut transformer l’eau en vin, a maintenant l’occasion, devant ce bel aréopage de mes amis réunis, de montrer ses talents en récidivant, en ce lieu sacré qui n’est pas un boui-boui, en transformant de ce pas cette bougie non comestible en merlot-cassis parfaitement digeste que nous appelons communard ou bien encore bourguignon, et qui n’est, en fait, qu’un kir au vin rouge ! (Jean-Marie Gourio, Les nouvelles brèves de comptoir, Volume 2, 2012, Robert Laffont)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Voir aussi[modifier]