communion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin communio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
communion communions
\kɔ.my.njɔ̃\

communion \kɔ.my.njɔ̃\ féminin

  1. (Vieilli) Intérêts en commun.
    • Les communes d’Etalle et de Sainte-Marie possédaient indivisément une certaine étendue de bois dans le ci-devant département des Ardennes. Désirant l'une et l'autre faire cesser cette communion , le 11 brum., an XIV, la commune d'Etalle demanda l'autorisation de procéder au partage , […]. — (« Commune de Sainte-Marie C. commune d'Etalle », cité en exemple dans le Journal du Palais: Recueil le plus complet de la jurisprudence belge, par Ledru-Rollin, publié par F.-F. Patris, année 1941, Paris, 1841, page 436)
  2. Accord profond, sympathie entre des personnes.
    • Évidemment, on était bien loin des grands moments de « communion » : le spectacle sur la montagne, à Montréal, de 1975, organisé et animé par Lise Payette. (Qu’on y soit allé ou non, cet événement est devenu légendaire, fondateur.) — (Antoine Robitaille, Fête nationale: va-t-on se reprendre cet été ?, Le Journal de Québec, 16 mars 2021)
  3. Partage d'idées ou de sentiments.
    • Être en communion d’idées, de sentiments avec quelqu’un.
  4. Sentiment de vécu partagé de quelque chose, ou de participation à quelque chose.
    • L'arrivée de la fillette, sa respiration, ses jambes, ses cheveux, tout ce qu'elle faisait [...], tout cela [...] évoquait la sensation intolérable d'une communion sanguine, dermique et multivasculaire avec elle. — (Vladimir Nabokov, L'enchanteur, trad. Gilles Barbedette, Ed. Points, page 28)
    • Faire l'amour est parfois une véritable communion, peut-être la plus intime qui soit.
    • Elle se sentait en communion avec la nature.
  5. (Religion) Union de plusieurs personnes dans une même foi.
    • […], il n'est pas de concession raisonnable, pas de sacrifice conforme à la justice que je ne sois disposé pour ma part à conseiller, afin que la séparation des Églises et de l'État inaugure une ère nouvelle et durable de concorde sociale, en garantissant aux communions religieuses une liberté réelle sous la souveraineté incontestée de l'État. — (Émile Combes, Discours à Auxerre, 4 septembre 1904)
    • Nous voyons ainsi que la conviction se fonde sur la concurrence de communions, dont chacune se considère comme étant l'armée de la vérité ayant à combattre les armées du mal. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VI, La moralité de la violence, 1908, page 301)
    • Mieux vaut, selon l'Église, renoncer à ratiociner sa foi et même à la penser que courir le risque de devenir hérétique, de compromettre son salut et de troubler la communion de l'Église. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)
  6. (Religion) Rite de réception du corps et du sang de Jésus-Christ, sous la forme de pain et de vin, dans le christianisme catholique romain.
    • Aller à la communion. — Se préparer, se présenter à la communion.
    • Il y avait une fois (c'était l'année dernière) une jeune fille, la fille d'un médecin de B., aussi distinguée par son savoir et son intelligence que par sa vertu qui se voyait refuser publiquement la communion par son Curé, sous prétexte qu'elle lisait l'Action Française. Mieux, apprenait-il qu'elle avait communié à l’entour, il entreprenait le confrère « qui s'était laissé surprendre », disait-il. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 227)
    1. (Par extension) La partie de la messe où le prêtre accomplit ce rite.
      • Un chancel séparait désormais les deux groupes. L'accès au chœur n'était autorisé qu'au moment de la communion, y compris pour les femmes. — (Jean Heuclin, Hommes de Dieu et fonctionnaires du roi: en Gaule du Nord du Ve au IXe siècle, Presses Universitaires du Septentrion, 1998, page 114)
    2. (Par ellipse) Première communion ou communion solennelle.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin communio.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
communion
\Prononciation ?\
communions
\Prononciation ?\

communion

  1. (Christianisme) Communion.

Dérivés[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • communion sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg