compensatoire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIXe siècle) Mot dérivé de compenser avec le suffixe -atoire.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
compensatoire compensatoires
\kɔ̃.pɑ̃.sa.twaʁ\

compensatoire \kɔ̃.pɑ̃.sa.twaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui constitue une compensation.
    • Sous la IIIe république, les techniques d’élevage fabriquent en série de petits robots, respectueux des autorités, sexuellement refoulés, bon soldats, excellents travailleurs, anxieux, très portés au suicide. Mais les Français ont alors le droit compensatoire de faire des plaisanteries « gauloises » alors que les Allemands acceptent officiellement leur puritanisme. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 109)
    • Entre 2007 et 2009, le besoin de financement - l’écart entre recettes et dépenses - du secteur privé a augmenté dans une proportion énorme, atteignant 9,8 % du PIB, balayant les efforts compensatoires de la politique monétaire tentés par la Banque d’Angleterre, du moins à court terme... — (Martin Wolf, La Grande-Bretagne sur le fil, par Martin Wolf, lemonde.fr, 19 avril 2010)
    • La hampe nord-coréenne est la troisième plus grande du monde — quant à savoir s’il faut y voir un symbole phallique compensatoire, ça… — (Mikal Hem, Et si je devenais dictateur, traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, Gaïa, 2017, page 179)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]