complexe de Massada

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Par référence au siège de Massada, en 72 après Jésus Christ.

Locution nominale [modifier le wikicode]

complexe de Massada \kɔ̃.plɛks də ma.sa.da\ masculin

  1. (Politique) Tendance de l’État d’Israël de se voir perpétuellement comme une forteresse assiégée.
    • Massada [...] est une citadelle construite par la fameux roi Hérode sur un éperon rocheux dominant la mer Morte. Dans ce nid d’aigle [...], un dernier carré de zélotes a tenu encore quelques mois après la chute de Jérusalem [...]. Aujourd’hui, les enfants des écoles y sont conduits une fois par an, les jeunes gens appelés au service militaire viennent y prêter serment, et les politologues nomment « complexe de Massada » la tendance d’Israël à se voir comme une forteresse assiégée. — (Emmanuel Carrère, Le Royaume, 2014, p. 527)
    • Ainsi, un haut fonctionnaire du Département d’Etat américain accusait le Premier ministre israélien de l’époque, Golda Meir, de souffrir du « complexe de Massada ». La très pugnace Golda, à qui il était ainsi reproché de s’opposer obstinément à la réouverture du canal de Suez, répliqua: « Eh bien, c’est vrai: nous avons un complexe de Massada. Un complexe de pogrom. Nous avons un complexe de Hitler! » « Je veux vous montrer ce qu’est la détermination juive! » dira plus tard, en 1998, le Premier ministre Benyamin Netanyahu en emmenant son hôte Bill Clinton visiter Massada. — (L’Express, 22 août 2002)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]