concours

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin concursus.

Nom commun[modifier]

Invariable
concours
\kɔ̃.kuʁ\

concours \kɔ̃.kuʁ\ masculin

  1. Action de tendre vers un même but, de coopérer.
    • Ceux-là le croiront qui admettent que Guibour, femme de Guillaume d'Orange, a pu entrer dans la légende sans le concours des moines de Gellone, lesquels conservaient son nom dans leur cartulaire; […]. (Joseph Bédier, La légende de Raoul de Cambrai, 1926, dans Revue historique, Vol.97, Librairie G. Baillière, 1965, p.10)
    • L’humidité ne favorise la végétation que par le concours de la chaleur.
    • Le concours des deux chambres est nécessaire à la confection des lois.
    • Cette mesure exige le concours de l’autorité civile et de l’autorité militaire.
    • Le concours de l’Etat dans les travaux faits par les communes.
    • Prêter son concours, apporter son concours.
  2. Réunion ; rencontre ; rassemblement.
    • Chez tous les animaux dont il a été question précédemment, le concours de deux individus de sexe différent est indispensable pour donner naissance à une nouvelle génération. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856 (pp. 496-519))
    • Un comédien c'est une vocation, un métier qui s'apprend, c'est un choix de vie. Un acteur c'est une personnalité, forte en général, prise et mise au service du cinéma par un concours de circonstances. (Alain Delon, Le Monde, 18 juin 2003)
    • Selon le système d’Épicure, l’univers aurait été formé par le concours fortuit des atomes.
    • Le concours d’événements si extraordinaires ne peut aisément s’expliquer.
  3. Affluence de monde en quelque endroit.
    • Le bruit et le tumulte, qui accompagnent toujours un grand concours d’hommes rassemblés dans la même localité et qui ont été agités par les mêmes événements, furent maintenant remplacés par le bourdonnement éloigné des groupes divers […]. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […]; les places et les rues attenantes, […], étaient, quoiqu’il fût minuit, encombrées de populaire.
      Tout ce concours menaçant, pressé, bruyant, ressemblait, dans l’obscurité, à une mer sombre et houleuse dont chaque flot faisait une vague grondante ; […].
      (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. I)
    • Tumultueux concours de monde aux abords de l’embarcadère, gens qui partent et gens qui regardent partir, recrutés parmi la population cosmopolite de Bakou. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
  4. (Géométrie) Situation d’intersection commune de plusieurs droites.
    • L'objectif de ce texte est de produire plusieurs démonstrations du concours des hauteurs d'un triangle du plan euclidien. (Daniel Perrin, le concours des hauteurs d'un triangle, Université Paris-Sud)
  5. Épreuves mettant en compétition des candidats (individus, groupes, entreprises, des cabinets d'architectes pour la réalisation d'un bâtiment, par exemple), pour un nombre de places fixé d'avance, pour obtenir un prix ou pour établir un classement honorifique.
    • Le Gouvernement a renouvelé pour la dixième fois, en 1865, le grand concours biennal de composition musicale, institué par l'arrêté royal du 19 septembre 1840. (Bulletin de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, 1865, 34e année, 2e série, vol.20, p.326)
    • Certaines communes, écrivait le préfet, à l'occasion des fêtes patronales, ou de manifestations agricoles, ont, à leur programme de réjouissances, des concours de buveurs de cidre ou autres boissons. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La maison est toujours pleine de monde, des repas avec animation, des concours de rummikub, de boules, des conférences, la chorale, le club informatique, le karaoké... (Les meilleures Maisons pour personnes âgées de votre région : Ile-de-France, Senior Plus, 2005-2006)
    • Ted n'avait jamais vraiment prêté attention à son apparence jusqu'à un soir de beuverie où elle avait accepté en titubant d'affronter une belle blonde du LAPD lors d'un concours de T-shirt mouillé. (Mark Haskell Smith, Défoncé, traduit de l'américain, Payot & Rivages, 2014, chap.16)
    • Concours général ou grand concours, lutte par classes respectives entre les meilleurs élèves des lycées de paris et ceux des départements.
    • Concours agricoles généraux, régionaux ou départementaux, Exposition des produits de l’agriculture ou de l’élevage, à la suite de laquelle ces produits sont primés et les producteurs récompensés.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe concourir
Indicatif Présent je concours
tu concours
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Impératif Présent (2e personne du singulier)
concours

concours \kɔ̃.kuʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de concourir.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de concourir.
  3. Deuxième personne du singulier de l’impératif de concourir.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin concursum, supin du verbe concurrere (« courir ensemble ») de con- et currere (« courir »).

Nom commun[modifier]

concours

  1. Concours.

Synonymes[modifier]


Prononciation[modifier]